0388 857 429L'Agence de Voyages est ouverte :
du lundi au samedi
de 10h à 12h et de 13h30 à 17h
Eval Voyages sur Facebook Eval Voyages sur Twitter Eval Voyages sur Google+
Découvrez notre sélection de bagages

Qui sommes-nous ?

 

E.V.A.L. Voyages

Siège Social: 15 rue des Tilleul 67 600 EBERSHEIM

Agence de Voyage: 16 rue du Printemps  68 100 MULHOUSE

Mail:

 

tél siège: 0033 3 88 85 74 29

tél agence: 03 89 42 49 63

Mobile service commercial 24/24h: 06 72 57 43 95

fax: 09 72 23 07 19

 

SàRL capital social 30 000 €

 

Immatriculation (Licence d’ETAT): IM067100022

Agrément Ministère de la Jeunesse et de la Cohésion: 067ORG0445

Responsabilité Civile Professionnelle ALLIANZ IARD n°086.880.486.

Garantie Financière APST: 200 000 euros

Membre actif du SNAV - membre du Conseil d'Administration du Grand Est

Adhérant ANCV

Accréditation IATA et SNCF

Fournisseur officiel des plus grands Tours Opérateurs de séjours adultes (FTI, Marmara, Costa Croisières, MSC Croisières,...)

 

RCS de Colmar : Siret 52092103200014

Code APE 7912Z

TVA : FR85520921032

 

 

 

EVAL Voyages a souscrit sa garantie financière auprès de l'A.P.S.T. et bénéficie ainsi de la garantie totale des fonds déposés par les clients et usagers.

 

 

EVAL Voyages est une agence de voyages spécialisée dans le tourisme des Juniors de 7 à 25 ans. Notre équipe dispose d’une expérience de plus de 15 ans dans l’animation et l’organisation de centres de vacances.

Sur ce site vous trouverez une importante offre de séjours. Une partie de ces séjours est produite directement par nos services mais il y a également des offres issues de producteurs spécialisés dans l’organisation de centres de vacances.

Nous avons l’ambition de jouer pleinement notre rôle d’agent de voyages pour jeunes en sélectionnant séjours, organisateurs afin de pouvoir vous proposer le séjour que vous cherchez pour votre enfant.

Notre statut d’agent de voyages est pour vous une garantie de sérieux et de professionnalisme. En effet pour que le Ministère du Tourisme (ATOUT FRANCE) nous attribue cette licence nous devons justifier d’une capacité professionnelle, d’une assurance responsabilité civile agent de voyages et d’une garantie financière de 200 000 €.

Les organisateurs référencés sur ce site s’engagent à respecter les normes organisationnelles du Ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que notre charte qualité que vous pouvez consulter ci-dessous.

 

 

REDONNER DU SENS AU VOYAGE:

 

Privilégiant un tourisme responsable et équitable, EVAL Voyages vous propose des circuits faisant la part belle aux échanges, à la solidarité et aux rencontres inattendues. Vous pourrez choisir parmi nos différentes formules adaptées à tous les goûts, et pour tous les niveaux physiques.

 Nous privilégions les petits groupes  qui favorisent un fonctionnement souple, et adapté aux réalités du terrain afin de n'y laisser que l'empreinte de nos pas. 

Le discernement dans vos choix est essentiel pour l'avenir d'un tourisme que nous souhaitons tous conscient et responsable. 

 

Epilogue

Par notre présence, nous pouvons apporter de l’argent, utile au développement de certaines régions du monde. 

Ces éléments s'appliquent à nos ACEM comme à nos autres séjours, ils sont un gage de cohérence à l'échelle de toutes nos activités.

 

Sensibiliser, accompagner, éduquer à agir en tant que citoyen plutôt qu'en tant que consommateur.

Il s'agit là d'un élément essentiel pour EVAL, élément dont nous nous rendons compte qu'il a tendance à aller à contre-courant de notre temps, tant dans les offres, que dans de nombreuses demandes de loisirs. Il nous parait pourtant primordial de redonner du sens et de renforcer la solidarité, l'action collective, la découverte et la compréhension de l'altérité, ainsi que la possibilité d'agir sur son environnement.

 

Respecter les besoins individuels au sein de la collectivité et adapter les fonctionnements à ces besoins.

Si l'un des maux de notre société est qu'elle n'est plus à l'écoute d'un certain nombre de besoins rudimentaires de l'être humain au risque de devenir une société inhumaine, nous nous refusons de propager cela à nos séjours. Pouvoir choisir d'être avec les autres ou d'être seul pour se retrouver, pouvoir se reposer lorsqu'on le souhaite, pouvoir ne rien faire de ses vacances, choisir de vivre des sensations fortes ou simplement de bons moments au calme, autant de principes qui fondent notre action.

 

Élargir les connaissances, favoriser l'épanouissement et développer la culture par le voyage et l’éducation populaire.

 

EVAL défend pour ses séjours la charte du voyageur

Deux mondes se rencontrent à chaque fois qu’une personne se déplace d’un pays à l’autre.

Voyageur, passager, touriste, découvreur, nous sommes tout cela tour à tour. Mais, sans l’ombre d’un doute, nous sommes toujours des invités. Les pays que nous visitons avec tant de plaisir sont nos hôtes. Nombreuses sont les manières de voyager, d’appréhender et de vivre des environnements et des cultures différents, mais inévitablement nous laissons des traces sur notre passage. Ainsi, nous avons souhaité rassembler au sein d’une "charte du voyageur" ce qui nous semble le plus représentatif des mentalités, des comportements ou des attitudes à encourager. Apprendre à découvrir d’autres cultures sans pour autant les juger, faire confiance à son bon sens et garder en tête quelques conseils, tout cela nous apparaît comme le gage d’un beau voyage mais aussi d’un développement durable de notre planète.

 

Le respect est le gage d’une meilleure rencontre.

L’un des attraits du voyage tient à la diversité des peuples et des cultures rencontrés. Or, chaque culture, religion et mode de vie est soumis à des règles et à des traditions qu’il convient de respecter et de comprendre, plutôt que de juger. Le voyage ne se conçoit pas sans respect et humilité vis-à-vis

des personnes, des biens, de la culture et du mode de vie du pays visité. Ce respect se traduit par des attitudes simples, au jour le jour. Chaque pays vit selon un rythme qui lui est propre. Dans certains cas, la hâte et l’impatience ne sont pas les meilleurs moyens de s’attirer la sympathie. Les tenues trop moulantes, trop dénudées, trop ostentatoires ou trop décontractées sont susceptibles de choquer. Une bonne photo se fait avec son sujet, pas contre lui. Les photographes ont tout à gagner à prendre le temps d’établir un climat de confiance, à demander l’autorisation de filmer ou de photographier.

 

 

 

L’argent, les biens, la nourriture, n’ont pas partout la même valeur.

La différence de niveau de vie entre le voyageur et la population du pays d’accueil, lorsqu’elle existe, peut être à l’origine d’incompréhensions et de dérives. Être accueilli dans un village ou une famille équivaut dans certains cas à un grand sacrifice pour les populations locales. Ce qui est offert au voyageur, tout comme ce qu’il offre, doit être mesuré en valeur locale. Dons et cadeaux ne sont pas des gestes innocents. Ils peuvent parfois prendre une connotation condescendante, méprisante ou déplacée (jeter par exemple des pièces ou des bonbons à des enfants afin de s’en débarrasser...). Les cadeaux, dons et pourboires trop importants compte tenu du niveau de vie général du pays visité déstabilisent les équilibres économiques locaux.

Utiliser les hôtels locaux plutôt que les chaînes hôtelières d’État ou étrangères, les transports locaux, les services rémunérés des populations locales (guides, cuisiniers, muletiers, porteurs, ménage...) est souvent le meilleur moyen de les faire bénéficier directement de l’argent du tourisme.

 

Seule reste l’empreinte de nos pas.

L’espace naturel et les sites culturels sont souvent les principales richesses touristiques d’un pays et la première motivation des voyageurs qui s’y rendent. Les voyageurs ont une responsabilité vis-à- vis de l’environnement du pays d’accueil. Les voyageurs se doivent d’éviter de laisser derrière eux leurs déchets, quels qu’ils soient. Il est préférable dans certaines régions d’utiliser du gaz ou d’autres moyens de combustion peu consommateurs de bois pour faire sa cuisine. Les feux de camps sont parfois impossibles sans mettre en danger la nature. Il est important de respecter les réglementations en vigueur dans les réserves ou parcs naturels. Payer les taxes d’entrées ou de séjour permet la conservation et la préservation des sites.

Certains "souvenirs" qui font partie du patrimoine naturel du pays d’accueil ne doivent pas quitter celui-ci. Les graffitis ou autres traces sont des mutilations souvent ineffaçables (gravures dans les arbres). L’eau potable est parfois une denrée rare qu’il faut utiliser avec parcimonie et éviter de polluer. Les voyageurs doivent préférer autant que possible les lessives sans phosphates, les savons et détergents biodégradables, faire leurs lessives et toilette en aval des habitations et à distance des points d’eau potable.

 

 

VALEURS ÉDUCATIVES ET PRINCIPES PÉDAGOGIQUES DANS L'ORGANISATION DES SÉJOURS JEUNES DE 07 À 20 ANS POUR L'AGENCE DE VOYAGES E.V.A.L. :

 

C'est un outil formidable qu'il convient de mettre au service de l'éducation des jeunes. Notre responsabilité éducative est de faire découvrir aux jeunes qui nous sont confiés par leurs parents, des collectivités territoriales et des comités d'entreprises, que le voyage et les vacances sont sources d'enrichissement personnel et collectif pourvu qu'ils ne soient pas une simple déambulation ou une consommation d'activité. Il en va de leur ouverture d'esprit et d'une attitude plus réceptive et tolérante, qui, nous en avons la conviction, les prépareront mieux au bonheur individuel et collectif.

Accueillir des enfants de façon collective, en dehors de leur domicile familial est un acte éducatif.

Ces accueils permettent à l'enfant et au jeune de vivre un temps de découverte de soi et des autres dans un contexte de détente. Le temps de vacances ou de loisirs participe à l'éducation de l'enfant et lui offre la possibilité de s'approprier un environnement et des expériences. Il représente un troisième pôle dans la vie de l'enfant, à côté de l'école et de la famille, et permet de prendre des responsabilités, de construire des relations différentes avec le quartier, le village, l'école, d'autres structures (clubs sportifs, écoles artistiques), d'autres environnements (sortie et camps) et d'autres enfants et jeunes. Ainsi, il s'agit pour chaque enfant et chaque jeune de favoriser sa créativité, sa prise de responsabilité, la pratique d'activités de qualité, ainsi que le développement de son autonomie par l'acquisition de repères dans un paysage complexifié et le développement d'un esprit critique.

Les accueils collectifs de mineurs, permettent aux publics de se confronter à la différence et d'exploiter les richesses de la diversité. Ils permettent des rapports différents entre adultes et enfants et une socialisation entre pairs. L'ensemble des activités pratiquées et l'organisation de la vie quotidienne peuvent aussi faciliter l'apprentissage et l'expérimentation de la démocratie et de la citoyenneté.

 

Des valeurs sont à la base de notre action en faveur des enfants et de la jeunesse, elles recouvrent une multiplicité d'objectifs centrés sur le bien-être de l'enfant et de l'adolescent, la construction de sa personnalité et l'incitation à prendre sa place dans la vie sociale :

La reconnaissance de l'enfant en tant qu'être social à part entière, ce qui lui confère des droits et des devoirs à l'égard de la société,

Le respect des besoins individuels au sein de la collectivité et l'adaptation des fonctionnements à ses besoins,

Le fait d'assurer la sécurité morale et physique des participants, La nécessité de ne plus seulement agir pour lui mais avec lui, sur son présent et son avenir,

La prise en compte des inégalités, des spécificités et des différences, en refusant toute pratique discriminatoire d'ordre social, sexiste, raciste ou religieuse Donner à l'adolescent le sens des valeurs morales et sociales en lui faisant vivre les notions de liberté, d'amitié, d'égalité, de solidarité et de paix. Le respect d'autrui et de ses différences lui donneront une autre approche que celle de l'exclusion, de l'intolérance...

 

L'accompagnement dans l'autonomie, en permettant à chacun de pouvoir s'exprimer dans un climat d'écoute et de confiance, donner les moyens aux jeunes d'effectuer des choix pour déterminer les activités et visites à réaliser, faire en sorte qu'ils deviennent les acteurs de leurs vacances.

Le travail sur le lien de l'enfant à la fois à son passé, son histoire et à son présent en lui faisant découvrir d'autres pays, d'autres cultures et leur environnement naturel, économique, social et technique.

 

Le fonctionnement des ACEM d’EVAL permettra ainsi :

- des respecter les rythmes des participants - de prendre en compte la parole de chacun - de prendre en considération l’analyse individuelle - de favoriser les initiatives personnelles et d’accéder à des responsabilités individuelles ou collectives - d’encourager l’autonomie de tous - de se construire en tant que citoyen - de s’épanouir par la pratique d’activités diverses (culturelles, sportives, scientifiques et ludiques ...) - de développer des activités créatives - d’éduquer à l’environnement - d’utiliser le milieu environnant afin d’aviver la curiosité - de privilégier les relations humaines

La vie d'un groupe ainsi que la vie au sein de ce groupe ne s'improvise pas. Il doit être établi des règles (dont certaines doivent être négociées collectivement) mais acceptées par tous qui vont permettre à chacun de trouver sa place et pouvoir avoir un rôle à jouer. L'existence de ces règles collectives négociées ensemble est la condition essentielles pour les jeunes puissent comprendre les contraintes de la vie en collectivité, mais aussi pour qu'ils puissent se projeter dans un idéal de fonctionnement et décident collectivement de faire respecter ou d'aménager les règles pour avancer vers cet idéal.

 

 

Éléments pratiques dans l'organisation des ACEM

Information concernant le projet éducatif

Les responsables légaux des enfants peuvent avoir connaissance du projet éducatif complet d'EVAL avant l'inscription d'un mineur sur simple demande, il est également possible de trouver ce projet sur le site internet. Après inscription d'un mineur, le représentant légal reçoit avec la confirmation d'inscription, une fiche technique du séjour et un récapitulatif des valeurs et principes d'EVAL, ainsi qu'un lien pour lire le projet éducatif dans son ensemble. Avant le démarrage du séjour, le projet pédagogique et le projet de fonctionnement du séjour sont disponibles pour les responsables légaux sur simple demande, une information leur est communiquée en ce sens.

Le projet éducatif complet est donné à chaque directeur potentiel de séjour, ce dernier peut donc en prendre connaissance avant de choisir de s'engager avec EVAL sur un séjour, il aura la charge de transmettre ce projet éducatif à son équipe avant le recrutement. Cet élément garanti la cohérence pédagogique de l'équipe sur les finalités d'EVAL avant l'entrée en fonction des membres de l'équipe encadrante. Le directeur réalise un projet pédagogique et un projet de fonctionnement avec le reste de l'équipe pédagogique.

 

Cohérence pédagogique et suivi des séjours

En amont du séjour, EVAL vérifie la cohérence entre son projet éducatif, le projet pédagogique et le projet de fonctionnement de chaque séjour.

Par ailleurs, EVAL comprend dans ses salariés des personnes chargées du suivi pédagogique des séjours organisés. Ces personnes s'assureront que le projet éducatif d'EVAL est effectivement mis en œuvre sur le séjour. Pour cela elles resteront en contact avec l'équipe pédagogique et en particulier avec le directeur du séjour. Le suivi se fera à distance pour tous les séjours et il sera complété par une ou plusieurs visites sur place. Ces visites seront l'occasion de voir l'équipe au travail et d'avoir un meilleur accompagnement du directeur dans ses fonctions. Ce sera également l'occasion de prendre un temps avec les enfants pour discuter de leurs vacances et d'éventuelles évolutions pour la suite du séjour ou pour les séjours à venir. Dans tous les cas, un salarié d'EVAL viendra sur un séjour en cas de difficulté importante rencontrée par l'équipe.

Après le séjour, EVAL demande aux participants, aux responsables légaux et à l'équipe de donner leur avis sur le séjour, les points positifs et les points négatifs, les idées d'amélioration. Ceci permet d'envisager des évolutions sur les séjours à venir.

 

Budget et matériel

Chaque équipe aura la gestion d'un budget pour le séjour, elle sera informé en amont du démarrage de l'accueil des conditions financière et matérielles dans lesquelles se déroulera le séjour, en cas de séjours se suivant sur un même lieu, une partie du matériel pourra être mis en commun sur les séjours et sur les budgets. En fonction des séjours, le directeur aura tout ou partie des dépenses à gérer. Les montants sont différents en fonction de la destination et de la durée du séjour. En général EVAL aura procédé aux règlements des hébergements, des salaires et des transports.

Les budgets sont donnés dans la devise locale et la comptabilité sera rédigée dans cette monnaie.

Le budget consacré à l'urgence est réservé exclusivement aux problèmes de santé, en cas d'autres problèmes inhérents au bon fonctionnement du séjour, le directeur devra prendre contact avec EVAL afin de déterminer la meilleure solution pour y remédier.

 

Règles de vie dans les ACEM

Bien que chaque équipe détermine son propre fonctionnement (élaboration d'un projet pédagogique par équipe), nous souhaitons que chaque groupe parte sur des bases identiques concernant quelques principes régissant la vie collective.

- les règles de vies collectives autres que celles imposées par la loi et celles présentées par la suite devront être au maximum définies en commun avec les jeunes et l'équipe d'encadrement. - La consommation de cigarettes est à réduire au maximum, toutefois nous ne pouvons pas envisager l'interdiction totale (fumer en cachette pose des problèmes de sécurité : incendie, sortie nocturne ...), des consignes sont donc mises en place par l'équipe pédagogique.

Interdiction totale de fumer pour tous les enfants et pré-adolescents. - Interdiction sous peine d'exclusion de consommer des drogues et de l'alcool. - Aucune incitation ne sera faite pour pousser les jeunes à avoir des relations sexuelles, l'équipe sera toutefois vigilante à la formation de couples et à la possibilité d'un passage à l'acte, une information plus personnelle s'établira notamment avec la jeune fille et il l'équipe s'assurera dans la discussion que le couple ait connaissance des moyens de protection contre les IST. - En aucun cas un adolescent ne devra se baigner seul (sans la présence d'un adulte). Aucune baignade de nuit ne peut être organisée.

L'explication et l'application de ces concepts seront laissée à l'initiative des équipes qui intégrera les règles de vie inhérentes à la spécificité du séjour et à leur mode de fonctionnement (pour les horaires, services, repas, rangement, vaisselle, ...).

 

Éléments spécifiques dans l'organisation des activités physiques et sportives :

Pour les jeunes, les activités physiques et sportives peuvent être un moyen d'épanouissement, de rencontre et de découverte (sur les autres comme sur soi-même). C'est également un moyen pour pouvoir se mesurer à d'autres et se dépasser dans un cadre régi par des règles acceptées par tous les participants de l'activité. La valeur éducative de l'activité physique ou sportive sera évaluée en amont par l'équipe d'encadrement, elle ne sera organisé qu'en cohérence avec les objectifs pédagogiques de chaque séjour. Il ne s'agit donc pas de « faire du sport pour faire du sport »... Il ne s'agit d'ailleurs bien souvent pas de « faire du sport », mais de découvrir et de s'amuser tout en se dépensant physiquement. Les animateurs ont donc à l'esprit la primeur de l'initiation et du caractère ludique de l'activité physique et sportive plutôt que la pratique sportive ou l'entraînement.

Dans la pratique, les jeunes sont souvent friands d'activités à forte dépense physique, ils peuvent facilement surévaluer leurs capacités physiques et aller trop loin dans la prise de risque (tant du point de vue de l'implication corporelle que de celui de l'implication mentale ou affective). L'équipe d'encadrement aura à l'esprit les capacités physiques et psychologiques des jeunes dans l'organisation d'activités physiques et sportives. Ceci implique en amont de réfléchir en équipe aux activités adaptées au groupe accueilli, ceci implique également une observation accrue de la part des animateurs durant l'activité afin d'accompagner les jeunes au mieux. Par ailleurs, les animateurs s'assureront une entrée et une sortie de l'activité en douceur. Ces éléments participent à garantir la sécurité physique et affective des jeunes. 

 

Certaines activités physiques et sportives et toutes lorsqu'elles dépassent le seul cadre de l'initiation ou de la pratique ludique sont soumises à des règles strictes d'encadrement et de pratique. Les directeurs seront informés des dites activités avant le séjour et leur pratique ne pourra être possible qu'avec un encadrement spécifique, dans la majeure partie des cas EVAL fera appel à des structures ou à des intervenants extérieurs régulièrement déclarés pour la pratique de ces activités, dans les autres cas, EVAL s'assurera qu'au moins un membre de l'équipe et que les conditions de pratiques permettent à l'activité d'avoir lieu dans le cadre légal. Le projet pédagogique du séjour mentionnera ces activités.

 

 

 

 

Éléments spécifiques dans l'organisation des séjours itinérants :

Déroulement

Nous proposons des circuits déjà construits qui servent de base et évitent certains écueils comme le fait de vouloir tout voir et parcourir ainsi de trop grandes distances qui finissent par donner l'impression que l'on n'a rien vu, ni rencontré personne.

La durée des étapes est variable selon l'intérêt que les régions ou sites visités représentent. Toutefois nous essayons de laisser les jeunes au moins 2 jours si possibles 3 sur chaque site de manière à ce qu'ils et elles puissent "se poser". En restant plusieurs jours sur le même site, il est plus facile de rencontrer d'autres personnes et d'avoir des échanges.

Certaines activités sont prévues en amont par EVAL, néanmoins, une autonomie importante est laissée à l'équipe pour définir des activités sur place avec les jeunes en fonction de leurs envies.

 

Activités

A chaque étape, des activités et/ou visites sont prévues. Certaines seront obligatoires car spécifiques ce qui les rend incontournables, d'autres seront proposées aux jeunes qui devront déterminer celles qui leur correspondent le plus, d'autres encore seront définies par les jeunes eux même en fonction de leurs envies.

Pour qu'ils apprécient une visite ou une activité le rôle de l'équipe est prépondérant. Une équipe motivée tant par son discours que son entrain et son intérêt lors de la dite visite sera plus suivie que l'équipe qui le fait parce qu'il faut le faire.

 

Transport

Ce paramètre est essentiel dans des circuits itinérants, il est donc nécessaire de faire en sorte d'intégrer ces moments comme faisant partie intégrante du séjour. Il ne s'agit pas uniquement d'aller d'un point A à un point B. Ces journées ne sont pas forcément "perdues", pour ne pas les subir il est important de les préparer. Réguler la vie du groupe, découvrir un paysage, anticiper les prochains jours sont des points qui peuvent faire partie de ces journées.

Nous privilégions les déplacements en autobus dans la mesure où les effectifs le permettent. Ce moyen présente les avantages suivants:

-sécurité accrue -meilleure connaissance des emplacements et itinéraires par les chauffeurs locaux -convivialité et homogénéité du groupe plus importantes -rythme de vie semblable pour l'équipe et les jeunes (tout le monde peut se reposer en même

temps ou s'amuser selon les besoins).

 

 

Il se peut que 2 groupes soient amenés à utiliser le même autobus pour les grands trajets ce qui peut avoir des inconvénients qu'il faut plutôt considérer comme positifs comme la rencontre et les échanges pour les jeunes entre eux, mais aussi pour les équipes.

 

 

Dans le cas où le circuit impliquerait la conduite par les membres de l'équipe il est important d'essayer de conserver le même rythme entre les jeunes et les adultes. Nous ne souhaitons pas de performances de la part des équipes et la sécurité doit rester omniprésente au besoin il est toujours possible de multiplier les arrêts.

Pour les circuits qui utilisent les transports locaux faire attention à la cohabitation (occupation de l'espace, bruit important pouvant déplaire aux autres passagers (trajet de nuit). Il est important de noter que si ce moyen de transport est retenu c'est aussi pour la particularité qu'il représente et qu'il doit être vécu comme tel, aussi bien pour ses bons que ses mauvais côtés.

 

 

 

 

Séjours Conduite Accompagnée
Promotions EVAL
Séjours Conduite Accompagnée
Visages de Corse
Promotions EVAL
Visages de Corse
La Floride
Promotions EVAL
La Floride
La Californie de San Francisco à Los Angeles
Promotions EVAL
La Californie de San Francisco à Los Angeles
Haute Savoie: VTT, Free Ride et Mountain Bike
Promotions EVAL
Haute Savoie: VTT, Free Ride et Mountain Bike